Les historiens de l’UCL – Gilles Lecuppre

Thématiques pour les mémoires de Master.

Période : XIIIe-XVIe s.

Mon propre champ de recherche concerne la fragilité princière – liée à l’âge, au sexe, à la maladie, à la vieillesse –, en somme la difficulté de faire coïncider un idéal monarchique sans cesse plus exigeant et disputé avec les limitations d’un individu. De manière plus générale, je m’intéresse à la condition princière ou royale.

J’encadrerai donc tout naturellement des travaux en histoire politique, dans toutes les dimensions de celle-ci : aspects biographiques, institutionnels, événements, rapports de parenté, acteurs, groupes et partis, communication, représentations, théorie, symbolique, guerre, diplomatie…

Ce secteur est largement ouvert sur l’étude des perceptions et de l’imaginaire. Des instruments moins souvent sollicités peuvent trouver leur place à côté des sources narratives, des chartes et des documents des archives : héraldique, emblématique, iconographie, littérature, etc.

Une histoire sociale et culturelle est bien entendu envisageable selon des modalités analogues. L’écriture de l’histoire, les usages médiévaux du passé (romain, en particulier), les évolutions comparées des espaces occidentaux, les discours portés sur l’état de la société, les études de genre, les raffinements de la culture aristocratique font partie du répertoire – non limitatif – dans lequel peuvent être puisés quantité de beaux sujets !

Enfin, les appropriations contemporaines du Moyen Âge et de la Renaissance, depuis le XIXe siècle, à travers la peinture, la littérature, le cinéma, etc., constitueront le trésor particulier de la finalité « communication de l’histoire ».

Exemples de sujets donnés en 2015-2016 et 2016-2017 :
Le prince invalide est-il un prince incapable ? (Marie Cauwe)
Charles de Valois, l’action d’un prince aux frontières septentrionales du royaume de France (Thierry Mouthon)
Le manuscrit Bodleian 264, témoin de l’histoire militaire du XIVe siècle (Hugues Allard)
Métamorphoses de la beauté : les Trois Grâces entre le XIVe et la fin du XVIe siècle (Morgane Schleusner)
Le poison : affaires et rumeurs dans le sillage des ducs de Bourgogne (Jean-Charles De Maere)
Les voyages des chevaliers hennuyers (début du XVe siècle) (Lise Nicolas)
Le prince vieillissant : un gouvernant à part entière ? (Flore Louette)
Le Téméraire des Allemands. L’image de Charles le Téméraire dans l’espace germanique à la fin du Moyen Âge (Julien Dubray)
La répudiation de Marguerite d’Autriche : les échos d’un scandale (Charline Foret)
Sentiment monarchique et sentiment national pendant la première guerre d’Italie : Guillaume de Villeneuve et André de la Vigne (Corentin Picquet)
S’expliquer le revirement italien : de Charles VIII à l’opinion du royaume (Thomas Coenen)
Aux origines du Retour du roi ? Tolkien et le messianisme politique médiéval (Clémence Lorent)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *