Berlin, mémoire du IIIe Reich et de la RDA, mais aussi lieu d’expression des libertés

Compte-rendu d’une semaine culturelle et historique !

par Geneviève Warland et Emmanuel Debruyne

Du 3 au 8 avril 2017, un groupe de 18 étudiants en histoire de l’Université catholique de Louvain a visité la ville de Berlin, accompagné de deux professeurs, Geneviève Warland, spécialisée en médiation culturelle en histoire et organisatrice du voyage, et Emmanuel Debruyne, spécialiste des deux guerres mondiales en Belgique. Au programme, la visite des sites mémoriaux des régimes génocidaires et liberticides qu’étaient le nazisme et le communisme est-allemand. Berlin a, en effet, la particularité, de les rassembler en un lieu. Certes, il s’agit du lot des capitales que de porter la mémoire politique d’un pays ; celle-ci imprègne particulièrement le paysage urbain de Berlin, façonné en grande partie au 19e siècle, au long du 20e et au début du 21e siècle : en pleine expansion et tantôt sordide, tantôt brillant de mille feux à la Belle époque, la ville a été détruite pendant le second conflit mondial ; la reconstruction s’est opérée selon des axes idéologiques et des moyens matériels différents, Reihenhäuser à l’Ouest et barres d’habitation à l’Est pour ne parler que du logement, préoccupation centrale de l’après-guerre; l’établissement du mur en 1961 a coupé la ville en deux parties, et sa chute en 1989 l’a réconciliée et bousculée en même temps : de la Postdamer Platz, moderne et audacieuse, au château de Berlin en cours de reconstruction à son emplacement initial et à la place du Palais de la République qui a été démoli, les grands chantiers se succèdent.

Continuer la lecture de Berlin, mémoire du IIIe Reich et de la RDA, mais aussi lieu d’expression des libertés

Les faillis et leur devenir. Comment survivre à la faillite à la Belle Epoque ?

Journée d’étude

Mercredi 29 mars 2017, 10h45 – 16h
Salle du Conseil FIAL (UCL) – Place Blaise Pascal, 1 – 1348 Louvain-la-Neuve
Entrée gratuite mais inscription obligatoire avant le 24 mars 2017: emmanuel.debruyne@uclouvain.be

La « Belle Epoque » des années 1895-1914 est marquées par une croissance économique soutenue et par un progrès technologique constant, qu’accompagne une amélioration sensible des conditions sociales. Pourtant, cette « Belle Epoque » n’est pas rose pour tout le monde, et s’apparente pour bon nombre de ses contemporains à une lutte pour la survie. La faillite est une menace constante pour les indépendants et les petits entrepreneurs, pris entre leurs concurrents et leurs créanciers et à la merci d’un coup du sort ou de l’effondrement de leur propre crédit.

Sur base des investigations menées avec des étudiants de master dans le cadre du séminaire d’histoire de la période contemporaine, cette journée se penchera sur le sort d’une vingtaine de ces faillis, qui ont en commun d’avoir vu leur cas traité par le tribunal de commerce de Namur à la charnière des 19e et 20e siècles. Nous nous interrogerons sur la manière dont ils ont personnellement vécu et tenté de surmonter l’épreuve que leur propre faillite professionnelle a constitué pour leur existence et celle de leurs proches. Nous examinerons également comment ouvrir la perspective à partir de ces cas individuels vers des réflexions plus larges sur les questions de la dette, de l’échec, de la honte et du déclassement social.

Continuer la lecture de Les faillis et leur devenir. Comment survivre à la faillite à la Belle Epoque ?

Les historiens de l’UCL – Emmanuel Debruyne

Emmanuel Debruyne est chargé de cours à l’UCL, où il a fait ses premières armes en 2007. Il y enseigne notamment l’histoire économique et sociale depuis le 18e siècle et l’histoire du temps présent.

Historien contemporanéiste, il poursuit des recherches sur des sujets aussi variés que l’espionnage, l’échec entrepreneurial ou les relations intimes avec l’ennemi sous l’occupation. Autant de thématiques a priori étrangères les unes aux autres, mais qui pourtant se rejoignent autour d’une interrogation commune : et si ceux qui à un moment donné de leur vie se sont retrouvés dans l’ombre avaient quelque chose à dire sur l’évolution de nos sociétés ?

Continuer la lecture de Les historiens de l’UCL – Emmanuel Debruyne

Retour sur… « Accueillir toute la misère du monde » – Emmanuel Debruyne & Alicia Schamroth

La Belgique face à l’accueil des réfugiés juifs allemands

– 1938-1940 –

Emmanuel Debruyne & Alicia Schamroth

Continuer la lecture de Retour sur… « Accueillir toute la misère du monde » – Emmanuel Debruyne & Alicia Schamroth