Les historiens de l’UCL – Paul Bertrand

Docteur en histoire de l’université de Liège en 1998, chercheur et archiviste, j’ai rejoint le CNRS de 2001 à 2012, comme chercheur en histoire médiévale : j’y ai dirigé plusieurs équipes de recherches au sein de l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS-Paris et Orléans) avant d’en assurer la direction adjointe (j’en suis toujours chercheur associé). Depuis 2012, je suis professeur en histoire médiévale et en humanités numériques à l’UCL et j’y assure notamment la direction du département d’Histoire (ou Commission de Programme). Je dispense des cours de méthodologie de l’histoire, d’histoire médiévale et d’histoire du fait religieux médiéval, ainsi que des matières comme la diplomatique, la codicologie, les humanités numériques ou l’édition critique électronique.

Au congrès de Leeds

Ma recherche se décline sous les mots-clés de l’enthousiasme, de la curiosité, d’une certaine polyvalence assumée et surtout de l’engagement, personnel et collectif. Une certaine passion de l’histoire. D’abord historien du fait religieux, j’ai étudié l’histoire de l’hagiographie médiévale, des reliques des saints et de la communication du sacré, du haut au bas Moyen Âge. J’ai rédigé une thèse sur les communautés religieuses du XIIIe et XIVe s. à Liège dans leurs rapports avec le monde urbain (publiée en 2004) et ai été un des premiers chercheurs, en 1998, à étudier les archives médiévales sous l’angle de l’histoire des pratiques de l’écrit. Au travers de ces archives, ce sont les cadres juridiques et économiques du bas Moyen Âge que j’ai voulu analyser, tout en approfondissant un savoir-faire en diplomatique et en codicologie.

Continuer la lecture de Les historiens de l’UCL – Paul Bertrand