Déballons l’Histoire ! Les relations entre la Belgique et l’Allemagne au travers des musées-valises

EXPOSITION DU 4 AU 16 MAI 2021 AU MUSEE ROYAL DE MARIEMONT
DU 16 AU 26 NOVEMBRE 2021 AU MUSEE ROYAL DE L’ARMEE
SOUS LE PATRONAGE DE L’AMBASSADE D’ALLEMAGNE A BRUXELLES ET DE L’AMBASSADE DE BELGIQUE A BERLIN

=> Le lancement du tour des musées-valises en Belgique se fera par un évènement en ligne que vous pourrez suivre le lundi 22 mars à 10 h 30 sur les pages Facebook de tous les partenaires

Le 20e siècle, et plus particulièrement les deux conflits mondiaux, a radicalement marqué notre histoire, nos histoires à tous, à travers l’Europe. Ce siècle a créé un passé commun bien particulier entre Belges et Allemands, qui nous est encore trop inconnu.

Cette exposition interactive a été réalisée par des étudiants en langue, littérature et culture francophone de l’Université de Paderborn (Allemagne) dans le cadre de deux séminaires : l’un de Master, La « fabrication » de l’histoire : Musées-Valises sur l’histoire et la culture belgo- allemande aux XXe et XXIe siècles et l’un de baccalauréat, Les Musées-Valises : Matérialisation des théories de la mémoire et de l’héritage culturel. Ils ont bénéficié de l’aide des étudiants en Histoire de l’UCLouvain qui leur ont fourni des idées de thèmes et des documents et sont venus, le temps d’un voyage d’études, participer à ce projet dans le cadre d’un travail de valorisation patrimoniale pour le cours-atelier de Master dans la filière Communication de l’histoire : Médiation culturelle des savoirs en histoire.

Le musée des Forces Armées Belges à Soest, ville située à proximité de Paderborn, s’est joint au projet, en tant que témoin particulier des relations entre l’Allemagne et la Belgique depuis la Première Guerre mondiale jusqu’au début des années 1990. La ville a en effet accueilli des soldats belges entre 1951 et 1994. De nombreux Belges résident d’ailleurs encore dans la région. Cette histoire commune s’articule autour de 9 thématiques, réparties dans des musées-valises permettant au visiteur d’interagir avec les objets exposés ; notamment par la possibilité de les toucher et de les manipuler.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.