La Commission européenne – The European Commission (1986-2000)

 

À la suite de la publication du troisième tome sur l’histoire et les mémoires de la Commission européenne (1986-2000), fruit de quatre années de travail d’un consortium international piloté à l’UCLouvain, un colloque international est organisé, en collaboration avec le Secrétariat général de la Commission européenne, le vendredi 25 octobre 2019 au Breydel (rue d’Auderghem 45 à 1040 Bruxelles). 

 

Inscription via le formulaire en ligne.

Étrangère et ancestrale. La mère des dieux dans le monde romain

Nouvelle parution

Françoise van Haeperen vient de publier aux éditions du cerf, un ouvrage intitulé “Étrangère et ancestrale. La mère des dieux dans le monde romain“.

Résumé :
Continuer la lecture de Étrangère et ancestrale. La mère des dieux dans le monde romain

L’asile en procès. Le scandale d’Evere (1871-1872) et la prise en charge de la folie en Belgique

Nouvelle parution

Gauthier Godart vient de publier aux Presses universitaires de Louvain, dans la collection “Histoire, Justice, Sociétés”, un ouvrage intitulé “L’asile en procès. Le scandale d’Evere (1871-1872) et la prise en charge de la folie en Belgique” :

4 octobre 1871, 3 heures du matin, maison de santé d’Evere. Laurent Dumoulin, interné la veille dans cet établissement destiné à l’accueil de ceux que l’on dit alors « aliénés », est pris d’un accès de fureur. Se sentant menacé par ses compagnons de chambrée, il terrasse deux de ceux-ci, qui trouvent la mort sous ses coups. Les conséquences dramatiques de cette rixe mènent à l’ouverture d’une instruction judiciaire, qui met en évidence une longue série de défaillances dans la gestion de l’asile.

Continuer la lecture de L’asile en procès. Le scandale d’Evere (1871-1872) et la prise en charge de la folie en Belgique

Groupes subalternes / subalternité dans les écrits d’Antonio Gramsci. Histoire d’un concept dialectique

Alessandra Marchi (Università di Cagliari, GramsciLab)

Dans le cadre du cycle de séminaires “Aux marges de l’Histoire. Séminaires de recherche en dialogue avec les subaltern studies”

Aux marges de l’Histoire. Séminaires de recherche en dialogue avec les subaltern studies

Le LaRHIS propose un cycle de séminaires intitulé « Aux marges de l’Histoire. Séminaires de recherche en dialogue avec les subaltern studies ».

Ces sémainires sont organisés à l’UCLouvain par Silvia Mostaccio et Costantino Paonessa.

Programme complet du cycle de séminaires :

https://uclouvain.be/fr/instituts-recherche/iacchos/larhis/actualites/aux-marges-de-l-histoire-seminaire-de-recherche-en-dialogue-avec-les-subaltern-studies.html

Experience and Memory of the First World War in Belgium

Comparative and Interdisciplinary Insights

Geneviève Warland (ed.)

Due to its unprecedented violence and unexpected duration, the First World War generated many complex and tragic experiences, which over time have been reinterpreted. Connecting past experiences with current memories of the war – in order to revisit in an interdisciplinary way Belgium’s archival and literary, as well as material and monumental war heritage – is the goal of this book which presents the outcomes of the research project Experiences and Memories of the Great War in Belgium (MEMEX WW1).

Continuer la lecture de Experience and Memory of the First World War in Belgium

Séminaire d’histoire contemporaine (LHIST2280)

La libération des territoires occupés, 1918

Prof. Laurence van Ypersele & Emmanuel Debruyne
Assistante Camille Berny

Depuis une dizaine d’années, les historiens abordent l’immédiat après-guerre en termes de sorties de guerre ; c’est-à-dire de processus complexes qui suivent des chronologies différenciées. Or, pour la majeure partie du territoire belge, la sortie de guerre est aussi et surtout une sortie d’occupation.

Nous analyserons cette sortie de guerre, de novembre 1918 à janvier 1919, dans différentes localités à travers les rapports de l’armée, les archives communales, les carnets intimes, etc. Dans quel état se trouvent les communes libérées ? Quels sont les problèmes majeurs ? Comment tente-t-on d’y remédier ?

Continuer la lecture de Séminaire d’histoire contemporaine (LHIST2280)

Séminaire : Temps Modernes (LHIST1393)

Portraits d’enfants. Modèles et contre-modèles dans les Pays-Bas espagnols en temps de trouble

(XVIe-XVIIe siècles)

Qui fait l’histoire ? Les hommes ayant laisseé des traces écrites ? En réalité, la liste des acteurs et des actrices est longue. Parmi les autres catégories, il y a celle des enfants et des adolescents (pueri et puellae) : filles et garçons, ils travaillent, se déplacent, s’amusent, se forment et subissent les conséquences des choix des adultes. Pour beaucoup d’entre eux, la famille est leur contexte de vie, mais pas pour tous – et puis qu’est ce que la « famille » aux Temps Modernes ? Quels autres espaces de rapports intergénérationnels existent ?

Continuer la lecture de Séminaire : Temps Modernes (LHIST1393)

Reliques et croisades (12e-13e s.) Séminaire Master d’histoire médiévale 2019-2020 (LHIST 2260)

Paul Bertrand & Elodie Bardi

Les reliques des saints, ces parcelles de corps de personnages sacrés de la chrétienté, ont toujours fasciné. Souvent moquées, elles ont été dédaignées par les historiens pendant des années. Puis, à la fin du 20e siècle, l’histoire culturelle et l’anthropologie religieuse s’en sont emparées. Les recherches ont fleuri pour décrire la naissance du culte des reliques, sa transformation au fil du Moyen Âge, ses dérives et ses faussaires, les critiques dont il a fait l’objet dès les origines et surtout à partir du 16e s. L’histoire des reliques permet de mieux comprendre l’insertion du sacré dans le quotidien, cette intrusion fascinante de l’au-delà dans l’ici-bas. Il y a peu d’objets d’histoire qui témoignent aussi bien des accents quasi-magiques associés à la dévotion médiévale au quotidien.

Continuer la lecture de Reliques et croisades (12e-13e s.) Séminaire Master d’histoire médiévale 2019-2020 (LHIST 2260)

Séminaire d’histoire du droit et de la justice (LHIST2570)

Affaires Toxiques

Falsifications et empoisonnements alimentaires du moyen-âge au XIXe siècle

Encadrement :
Xavier Rousseaux, Gauthier Godart, Flore Guiot

L’objectif de ce séminaire transpériode sera de traquer les formes et les pratiques d’empoisonnements et de falsifications alimentaires et d’en suivre l’évolution du moyen-âge au XIXe siècle à partir d’affaires judiciaires. Une attention particulière sera portée aux perceptions du risque alimentaire, mais il s’agira également de relever que, souvent, ces affaires impliquent des enjeux autres que sanitaires. La peur de l’empoisonnement, la perte de confiance et les conflits d’intérêt (santé, économie), mais aussi les stéréotypes de genre et d’ethnie, sont autant de menaces pour le lien social. Continuer la lecture de Séminaire d’histoire du droit et de la justice (LHIST2570)

Les historiens de l’UCLouvain – Pierre Muller

Pierre Muller est doctorant à l’UCL. Historien contemporanéiste et spécialisé dans la communication de l’histoire, il effectue des recherches sur l’histoire militaire, et plus particulièrement sur l’anthropologie historique de l’armement et la captivité de guerre après la Seconde Guerre mondiale. Bien qu’à priori non liées, ces deux thématiques se rapportent toutes deux à l’expérience combattante. Pour étudier cette dernière, ce jeune chercheur possède l’atout d’être également militaire de réserve. Cette fonction lui permet donc d’avoir une véritable casquette d’historien-militaire.

Actuellement, Pierre Muller travaille principalement sur une thèse de doctorat portant sur l’histoire du char Léopard en Belgique et aux Pays-Bas. Dans celle-ci, il mènera une étude historique, politique, stratégique, et surtout anthropologique de ce véhicule emblématique de la guerre froide.

Continuer la lecture de Les historiens de l’UCLouvain – Pierre Muller

Les historiens de l’UCLouvain – Nicolas Simon

Page institutionnelle UCLouvain

Nicolas Simon est docteur en histoire moderne de l’Université Saint-Louis – Bruxelles (2017) après une thèse portant sur le processus d’élaboration de la législation dans les anciens Pays-Bas habsbourgeois entre 1580 et 1610. Ce travail obtenu le prix quinquennal Charles Duvivier de l’Académie royale de Belgique (2013-2017). Nicolas Simon dispose également d’une formation complémentaire en sociologie-anthropologie réalisée à l’UCLouvain (2012).

Depuis octobre 2017, Nicolas Simon est Chargé de recherches F.R.S-FNRS à l’UCLouvain et rattaché au Centre d’histoire du droit et de la justice (CHDJ). Sous la direction du professeur Xavier Rousseaux, il mène une recherche focalisée sur l’(in)effectivité de la législation dans les anciens Pays-Bas espagnols (1598-1665).

D’octobre 2019 à septembre 2021, Nicolas Simon sera rattaché à la Casa de Velázquez (Madrid) dans le cadre d’un mandat postdoctoral Marie Skłodowska-Curie financé par la Commission européenne (Horizon 2020). Le projet « COLEX : COLEX. Coopétition et Législation dans les Pays-Bas espagnols (1598-1665) », mené sous la direction du professeur Michel Bertrand, abordera la question de la coopétition et de l’élaboration de la loi dans la Monarchie espagnole à l’époque moderne.

Continuer la lecture de Les historiens de l’UCLouvain – Nicolas Simon