Séminaire Temps Modernes 2019-2020 (LHIST2270)

La mauvaise réputation des Temps Modernes

Enseignant : Gilles Lecuppre

Assistant : Olivier Latteur

L’époque moderne est dans le collimateur. C’est peu dire que le grand public la situe mal. Certains médiévistes remettent en cause les découpages traditionnels et la notion de Renaissance. Enfin, quelques intellectuels reprochent pêle-mêle à cette période une certaine arrogance européenne et la responsabilité d’une mondialisation malheureuse (capitalisme prédateur, soumission des populations, traite négrière, destruction de la nature et de la diversité), tandis que d’autres pointent l’oppression à grande échelle qui a été instaurée (guerres, tyrannie de l’Etat, persécution des minorités) ou l’accusent d’être à l’origine d’un certain mal-être contemporain (individualisme, perte des repères, rapport complexé au passé).

Nous nous emploierons à comprendre et situer ces critiques et à les confronter aux sources des XVIe-XVIIIe siècles pour en évaluer la pertinence ou les exagérations.

 

Le séminaire se déroulera le mardi, de 10h45 à 12h45.
La première séance aura lieu le 17 septembre (SOCR23).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.