Les historiens de l’UCLouvain – Pierre Muller

Pierre Muller est doctorant à l’UCL. Historien contemporanéiste et spécialisé dans la communication de l’histoire, il effectue des recherches sur l’histoire militaire, et plus particulièrement sur l’anthropologie historique de l’armement et la captivité de guerre après la Seconde Guerre mondiale. Bien qu’à priori non liées, ces deux thématiques se rapportent toutes deux à l’expérience combattante. Pour étudier cette dernière, ce jeune chercheur possède l’atout d’être également militaire de réserve. Cette fonction lui permet donc d’avoir une véritable casquette d’historien-militaire.

Actuellement, Pierre Muller travaille principalement sur une thèse de doctorat portant sur l’histoire du char Léopard en Belgique et aux Pays-Bas. Dans celle-ci, il mènera une étude historique, politique, stratégique, et surtout anthropologique de ce véhicule emblématique de la guerre froide.

Auteur d’un article dans la Revue Belge d’Histoire Contemporaine sur le chasseur de char T.13 et d’une intervention lors du colloque Belgier in Deutschland (1945-2004) sur l’influence des blindés pendant les exercices FTX en Allemagne (2018), il a également été conseiller scientifique pour le sous-titrage français du film Dir sid nët vergiess ! Das Konzentrationslager Hinzert de Julian Weinert (2018). Autre réalisation à son actif : l’exposition intitulée : « Le camp de prisonniers allemands de Ghlin-Erbisoeul », qui s’est déroulée au Mons Memorial Museum de mai à août 2019.

Soucieux de communiquer le fruit de ses recherches au grand public, Pierre Muller a également collaboré avec la revue Trucks n’Tanks et a été l’auteur de deux notices dans le livre La Belgique et la Grande Guerre. Du café liégeois au soldat inconnu, dirigé par Laurence Van Ypersele et Chantal Kesteloot. En outre, il effectue régulièrement des missions de médiation patrimoniale pour le Mons Memorial Museum et la Ville de Mons. Parmi celles-ci, le commentaire des commémorations d’août 2019 sur la Grand-Place. Sa dernière communication historique, le livre Les barbelés de la vengeance ? Les prisonniers de guerre allemands en Belgique, édité par Weyrich, sortira au mois d’octobre 2019.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.