Les historiens de l’UCL – Emmanuel Debruyne

Les historiens de l’UCL – Emmanuel Debruyne

Emmanuel Debruyne est chargé de cours à l’UCL, où il a fait ses premières armes en 2007. Il y enseigne notamment l’histoire économique et sociale depuis le 18e siècle et l’histoire du temps présent. Il est également responsable de la finalité approfondie du master en Histoire.

Historien contemporanéiste, il poursuit des recherches sur des sujets aussi variés que les occupations militaires, la résistance, les journaux intimes, le renseignement et l’espionnage, les relations intimes en temps de guerre, ou l’échec entrepreneurial. Autant de thématiques a priori étrangères les unes aux autres, mais qui pourtant se rejoignent autour d’une interrogation commune : et si ceux qui à un moment donné de leur vie se sont retrouvés dans l’ombre avaient quelque chose à dire sur l’évolution de nos sociétés ?

Actuellement, ses travaux portent principalement sur les occupations militaires en Europe pendant la Grande Guerre, sur les journaux intimes écrits en période d’occupation, et sur les faillis à la Belle Epoque.

Emmanuel Debruyne est l’auteur de nombreux articles et de plusieurs livres tels que « Femmes à Boches ». Occupations du corps féminin, dans la France et la Belgique de la Grande Guerre (Les Belles Lettres, 2018), Le réseau Edith Cavell. Des femmes et des hommes en résistance (Racine, 2015) et, avec Laurence van Ypersele, Je serai fusillé demain. Les dernières lettres des patriotes belges et français fusillés par l’occupant. 1914-1918 (Racine, 2011). Il est également un des auteurs de La Belgique docile. Les autorités belges et la persécution des Juifs en Belgique durant la Seconde Guerre mondiale (Luc Pire, 2007). La liste des publications d’Emmanuel Debruyne, ainsi que tout ou partie du contenu de certaines d’entre elles est accessible ici .

Il a également été impliqué dans plusieurs projets d’histoire publique, le plus remarquable étant la conception scientifique du Mons Memorial Museum.

Voir la page suivante (ci-dessous, 2) pour des informations sur les mémoires de Master.


4 réflexions au sujet de « Les historiens de l’UCL – Emmanuel Debruyne »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.