Les historiens de l’UCL – Héloïse Malisse

Membre du LaRHis, de l’institut INCAL et du GREG, je suis assistante et doctorante en histoire de l’antiquité à l’UCL depuis septembre 2016.

Au cours de mon mémoire de maîtrise, j’ai exploré les diverses significations de ce terme dans les œuvres d’Ovide mais surtout les conséquences de cette véritable force morale qu’est le pudor féminin. En effet, le terme pudor est largement polysémique et recouvre ainsi les sens d’honneur, de chasteté, de honte et de pudeur lié au corps et à la sexualité.

Ma thèse consiste en une extension de mon étude réalisée dans le cadre de mon mémoire de maîtrise à l’ensemble de la littérature, de l’épigraphie et de l’art du 1er s. av. n. è. au 2e s., dans le but de mener une étude historique, genrée et sociologique de la réputation et du comportement attendu des Romains et des Romaines. Cette thèse de doctorat est menée sous la direction de la professeure Françoise Van Haeperen.

Je m’intéresse ainsi à tout ce qui touche aux gender studies, mais également aux pratiques sexuelles, aux émotions et au regard de l’Autre et sur l’Autre dans l’antiquité romaine.

Mes recherches relatives au pudor féminin ovidien ont fait l’objet d’une publication dans le Revue belge de Philologie et d’Histoire :

Malisse H., « Le pudor féminin dans les œuvres ovidiennes ou un aperçu du comportement idéal d’une Romaine selon Ovide », Revue belge de Philologie et d’Histoire / Belgisch Tijdschrift voor Filologie en Geschiedenis, n°92, 2014, p. 71-101.

En tant qu’assistante, j’encadre le cours d’Heuristique spéciale : Antiquité (LHIST1431) qui est donné en 2e année de baccalauréat, mais également les séminaires d’histoire de l’antiquité en 3e année de baccalauréat (LHIST1391) et en 1e année de master (LHIST2160). J’anime également des séances de travaux pratiques dans le cadre du cours de Critique de l’Information (LFIAL1430).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.