Colloque international : « Rapts politiques. Moyen Âge et Temps Modernes »

26 & 27 mars 2018
Halles universitaires – Salle Oleffe
Programme : Ici

Aux côtés du meurtre et de toute une gamme d’intimidations, le rapt fait partie de l’arsenal des coups de force dont la vie politique est ponctuée. Son occurrence est relativement fréquente, d’autant que les enlèvements effectivement pratiqués ne sont que l’une des modalités de son émergence, car il faut prendre en compte les projets avortés et les précédents historiques commentés à frais nouveaux. D’ordinaire associé au viol dans les études synthétiques, et donc finalement envisagé sous les angles de l’histoire sociale ou de celle du genre, ou fragmenté en autant de cas mis en relation avec leur contexte immédiat, le phénomène mérite sans doute un jeu de comparaisons pour être moins partiellement appréhendé et nous livrer ses enseignements sur les représentations politiques : l’incarnation du pouvoir, le rôle des partis, le désir de peser sur la décision, l’éthique présidant aux affaires publiques, la légitimation d’actions brutales, le discours de la nécessité, notamment, peuvent être réinterrogés à travers ce prisme.

Au coeur de la Grande Guerre : l’individu au croisement du civil et du militaire

Colloque international

26, 27 et 28 octobre 2017, Mons Memorial Museum

 

Le colloque « Au coeur de la Grande Guerre » est avant tout pensé comme un échange entre jeunes chercheurs afin de construire par le dialogue et le débat un propos cohérent sur l’individu au croisement du militaire et du civil. La volonté d’organiser ce colloque nous vient des rencontres faites et du désir de prolonger les échanges entamés lors de l’école d’été du Centre International de Recherche de l’Historial de Péronne.

Le thème du colloque est davantage une ligne conductrice, une piste de réflexion qu’un sujet délimité. Il nous amène à nous questionner sur la manière dont l’individu, soldat, civil de l’arrière ou occupé, intègre et concilie la dimension militaire d’un côté, qu’il s’agisse de son expérience au front ou de la présence de soldats allemands dans les rues de son village, et la dimension civile de l’autre. Au-delà donc d’une rencontre entre le « monde » civil et le « monde » militaire, qui seraient deux sphères séparées, il convient de penser l’individu comme étant au croisement des deux dimensions, qui le construiraient de manière conjointe.

Notre objectif étant de donner un caractère international à ces rencontres, les communications se feront en anglais ou en français.

Élise Rezsöhazy, Gwendal Piégais & Erwan Le Gall

Continuer la lecture de Au coeur de la Grande Guerre : l’individu au croisement du civil et du militaire