« Femmes à Boches ». Occupation du corps féminin, dans la France et la Belgique de la Grande Guerre

Conférence – débat

Mardi 11 décembre 2018, à 18h15 (Auditorium Socrate 21)

Laurence van Ypersele  –  Geneviève Warland  –  Emmanuel Debruyne

Sociétés en changement (N°6 / Novembre 2018). La Grande Guerre a-t-elle émancipé les femmes belges ?

Le sixième numéro de la note thématique « Sociétés en changement » publiée par l’institut IACCHOS rassemble les historiens Emmanuel Debruyne (LaRHis), Thierry Eggerickx (DEMO), Aurore François (LaRHis, CIRFaSe) et Laurence van Ypersele (LaRHis) autour de la question « La Grande Guerre a-t-elle émancipé les femmes belges? »

Leurs travaux historiques et démographiques dévoilent une émancipation féminine toute relative.

La note est accessible et téléchargeable ici.

Prix Vicomte Charles Terlinden

Ce prix est décerné, tous les quatre ans, pour une valeur de 2500€.

Le prix 2018 est destiné à couronner le meilleur mémoire de master manuscrit s’inspirant des disciplines historiques au sens large, y compris l’histoire économique, l’histoire de l’art, l’histoire du droit, l’histoire de l’Afrique, l’histoire militaire, rédigé par un étudiant ou un ancien étudiant de l’Université catholique de Louvain

Le travail peut être rédigé en français, en néerlandais ou en anglais.

Le prix a spécialement pour but de contribuer aux frais de publication du mémoire couronné (sous forme de livre ou d’article, d’aide à la traduction ou pour l’iconographie). L’auteur du travail est tenu de faire figurer, lors de l’impression : Publié avec l’aide du prix Vicomte Charles Terlinden.

Une partie du montant du prix sera directement remise au lauréat, en l’occurrence 1.000 euros ; l’autre partie (1.500 euros) est destinée à la publication sur pièces justificatives.

L’attribution du prix est réservée aux administrateurs de la Fondation.

Lors de la remise du prix, le lauréat devra présenter un exposé sur le sujet du travail couronné.

Pour la période biennale 2017-2018, les manuscrits (en cinq exemplaires) doivent être déposés au secrétariat de la Commission de gestion des programmes d’histoire (UCL, FIAL, Collège  Érasme, Place Blaise Pascal, 1 – bte L3.03.21 à 1348 Louvain-la-Neuve) au plus tard le 15 mars 2018.

La remise du prix aura lieu à la rentrée académique 2018-2019.

Louvain-la-Neuve, le 20 janvier 2018.

 

Fondation Prix Vicomte Charles Terlinden :

Laurence van Ypersele, Françoise Van Haeperen et Silvia Mostaccio, administrateurs.

Au coeur de la Grande Guerre : l’individu au croisement du civil et du militaire

Colloque international

26, 27 et 28 octobre 2017, Mons Memorial Museum

 

Le colloque « Au coeur de la Grande Guerre » est avant tout pensé comme un échange entre jeunes chercheurs afin de construire par le dialogue et le débat un propos cohérent sur l’individu au croisement du militaire et du civil. La volonté d’organiser ce colloque nous vient des rencontres faites et du désir de prolonger les échanges entamés lors de l’école d’été du Centre International de Recherche de l’Historial de Péronne.

Le thème du colloque est davantage une ligne conductrice, une piste de réflexion qu’un sujet délimité. Il nous amène à nous questionner sur la manière dont l’individu, soldat, civil de l’arrière ou occupé, intègre et concilie la dimension militaire d’un côté, qu’il s’agisse de son expérience au front ou de la présence de soldats allemands dans les rues de son village, et la dimension civile de l’autre. Au-delà donc d’une rencontre entre le « monde » civil et le « monde » militaire, qui seraient deux sphères séparées, il convient de penser l’individu comme étant au croisement des deux dimensions, qui le construiraient de manière conjointe.

Notre objectif étant de donner un caractère international à ces rencontres, les communications se feront en anglais ou en français.

Élise Rezsöhazy, Gwendal Piégais & Erwan Le Gall

Continuer la lecture de Au coeur de la Grande Guerre : l’individu au croisement du civil et du militaire

Les historiens de l’UCL – Laurence van Ypersele

Professeur ordinaire à l’Université catholique de Louvain où elle enseigne l’histoire contemporaine et la critique historique, elle est spécialiste de la Première mondiale et de sa mémoire; ainsi que de l’imagerie politique de la Belle Epoque à la Seconde Guerre mondiale. Membre du comité directeur de l’Historial de la Grande Guerre (Péronne, France), elle a été Présidente du comité de pilotage “commémorer 14-18” pour les gouvernements de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelle, de 2011 à 2014. Elle dirige actuellement le projet Belspo Memex WWI, « Reconnaissance et ressentiment : expériences et mémoires de la Grande Guerre en Belgique » (2013-2017).

Elle a notamment publié :

Continuer la lecture de Les historiens de l’UCL – Laurence van Ypersele

Retour sur… « Accueillir toute la misère du monde » – Laurence van Ypersele

Populations civiles en danger :
les réfugiés, évacués, déplacés et autres déportés de la Première Guerre mondiale
Professeur ordinaire à l’Université catholique de Louvain

Continuer la lecture de Retour sur… « Accueillir toute la misère du monde » – Laurence van Ypersele