Séminaire d’histoire : l’Europe et les mondes extra-européens – Réseau scientifique et circulation de la pensée : La FERES au cœur du catholicisme progressiste (1958-1980)

Séminaire d’histoire contemporaine (LHIST2280)

La libération des territoires occupés, 1918

Prof. Laurence van Ypersele & Emmanuel Debruyne
Assistante Camille Berny

Depuis une dizaine d’années, les historiens abordent l’immédiat après-guerre en termes de sorties de guerre ; c’est-à-dire de processus complexes qui suivent des chronologies différenciées. Or, pour la majeure partie du territoire belge, la sortie de guerre est aussi et surtout une sortie d’occupation.

Nous analyserons cette sortie de guerre, de novembre 1918 à janvier 1919, dans différentes localités à travers les rapports de l’armée, les archives communales, les carnets intimes, etc. Dans quel état se trouvent les communes libérées ? Quels sont les problèmes majeurs ? Comment tente-t-on d’y remédier ?

Continuer la lecture de Séminaire d’histoire contemporaine (LHIST2280)

Séminaire : Temps Modernes (LHIST1393)

Portraits d’enfants. Modèles et contre-modèles dans les Pays-Bas espagnols en temps de trouble

(XVIe-XVIIe siècles)

Qui fait l’histoire ? Les hommes ayant laisseé des traces écrites ? En réalité, la liste des acteurs et des actrices est longue. Parmi les autres catégories, il y a celle des enfants et des adolescents (pueri et puellae) : filles et garçons, ils travaillent, se déplacent, s’amusent, se forment et subissent les conséquences des choix des adultes. Pour beaucoup d’entre eux, la famille est leur contexte de vie, mais pas pour tous – et puis qu’est ce que la « famille » aux Temps Modernes ? Quels autres espaces de rapports intergénérationnels existent ?

Continuer la lecture de Séminaire : Temps Modernes (LHIST1393)

Reliques et croisades (12e-13e s.) Séminaire Master d’histoire médiévale 2019-2020 (LHIST 2260)

Paul Bertrand & Elodie Bardi

Les reliques des saints, ces parcelles de corps de personnages sacrés de la chrétienté, ont toujours fasciné. Souvent moquées, elles ont été dédaignées par les historiens pendant des années. Puis, à la fin du 20e siècle, l’histoire culturelle et l’anthropologie religieuse s’en sont emparées. Les recherches ont fleuri pour décrire la naissance du culte des reliques, sa transformation au fil du Moyen Âge, ses dérives et ses faussaires, les critiques dont il a fait l’objet dès les origines et surtout à partir du 16e s. L’histoire des reliques permet de mieux comprendre l’insertion du sacré dans le quotidien, cette intrusion fascinante de l’au-delà dans l’ici-bas. Il y a peu d’objets d’histoire qui témoignent aussi bien des accents quasi-magiques associés à la dévotion médiévale au quotidien.

Continuer la lecture de Reliques et croisades (12e-13e s.) Séminaire Master d’histoire médiévale 2019-2020 (LHIST 2260)